Vous êtes ici

Back to top

Construction d'un second terminal à conteneurs et d'un terminal Roulier (Travaux réaliser à 100%)

Contexte

  • Un seul terminal à conteneurs
  • Coût de passage élevé
  • Faible trafic de transbordement
  • Impossibilité d’accueillir des navires avec plus de 11, 5 m de tirant d’eau
  • Saturation de la capacité à l’horizon 2020 (trafic potentiel de 3 millions EVP contre une capacité existante de 1.2 millions EVP)

Résultats attendus

  • Disposer d’un deuxième terminal à conteneurs moderne
  • Accueillir des navires porte-conteneurs de 16 m de tirant d'eau
  • Améliorer la compétitivité du port par la réduction du coût de passage portuaire
  • Accroître de manière significative le trafic de conteneurs et particulièrement celui des conteneurs en transbordement
  • Offrir une capacité de stockage supplémentaire de 1,5 millions de TEU/an
  • Repositionner durablement le port d'Abidjan comme hub-port de la façade Atlantique de l'Afrique

ETAT D'AVANCEMENT DU PROJET